5 habitudes de vie pour éviter les maladies cardiovasculaires
26 novembre 2010 – Pour garder un coeur en santé, il n’y a pas de secret. Le fait d’adopter de saines habitudes de vie dès le début de l’âge adulte offre une protection efficace contre lesmaladies cardiovasculaires plus tard dans la vie, quel que soit notre « bagage » génétique. C’est ce que concluent 2 équipes de chercheurs américains qui ont présenté leurs résultats en novembre, au congrès annuel de l’American Heart Association.
Tandis que la plupart des jeunes adultes ont un faible risque cardiovasculaire (défini par une tension artérielle et un taux de cholestérol bas, pas de tabagisme, pas de diabète, ni d’antécédents de crise cardiaque), ils ne sont plus que 7 % à être dans ce cas vers l’âge de 40 ans ou 50 ans. Pour comprendre les raisons de cette augmentation du risque, une équipe de chercheurs a observé le profil de 2 500 personnes suivies pendant 20 ans.
Les participants, âgés de 18 ans à 30 ans au début de l’étude, étaient classés par groupes selon qu’ils suivaient ou non ces 5 habitudes de vie :
  • avoir un poids santé;
  • boire peu ou pas d’alcool;
  • consommer moins de gras saturés;
  • faire davantage de sport que la moyenne;
  • et n’avoir jamais fumé.
Au bout de 20 ans, plus de 60 % des personnes ayant maintenu ces 5 habitudes avaient conservé un faible risque cardiovasculaire, comparé à seulement 6 % des personnes n’adhérant à aucune de ces habitudes, et à 30 % de celles qui n’en suivaient que 3.
La seconde étude, quant à elle, révèle que la santé cardiovasculaire dépend beaucoup plus du mode de vie que de l’hérédité. En observant 16 000 personnes âgées de 40 ou 50 ans appartenant à 3 générations de diverses familles (cohorte Framingham), l’équipe de Donald Lloyd-Jones a conclu que les facteurs génétiques n’influaient sur la santé cardiovasculaire qu’à hauteur de 18 % à 40 ans, et de 13% à 50 ans. Ce qui est une bonne nouvelle : puisque notre santé dépend à 85 % de notre hygiène de vie.
Marine Corniou – PasseportSanté.net

Wikio

About EdR

Tant que les lions n’auront pas leurs propres historiens, les histoires de chasse continueront de glorifier le chasseur. (proverbe africain)

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s