Par Guy Sabourin

Mise en ligne : 29 mars 2012

De plus en plus de sportifs essaient la course à pied sans chaussures. Mais une récente étude jette un nouvel éclairage sur cette pratique.
Photo: shutterstock
La tendance nous vient de Californie. Les adeptes de la course pieds nus parlent de retour aux sources, de course plus naturelle, de meilleures performances. Se passer du poids des chaussures permettrait-il de dépenser moins d’énergie? La réponse est non, selonune étude (en anglais seulement) publiée par des chercheurs de l’Université du Colorado.

Une plus grande dépense
Les auteurs ont fait courir sur un tapis roulant, avec et sans chaussures, 12 joggeurs bien entraînés et expérimentés en course pieds nus. Les chaussures utilisées étaient des modèles légers et coussinés pesant 150 g. Quand ils couraient sans chaussures, les sujets ne portaient qu’un fin bas de yoga, pour des raisons d’hygiène et pour prévenir les ampoules. Enfin, les chercheurs ont attaché de fines lanières de plomb de 150 g sur le dessus de leurs bas de yoga, pour simuler le poids de la chaussure.

Conclusion: nu-pieds, la dépense d’énergie était supérieure de presque 4 % à chaque foulée par rapport à la course avec des chaussures. Les chaussures offrent un «coussinage», expliquent les chercheurs. Lorsqu’on court les pieds nus, quelque chose d’autre doit faire office d’amortisseur et absorber l’énergie quand le pied touche le sol. L’étude démontre que ce sont alors les muscles des jambes qui assument cette fonction, ce qui requiert davantage d’énergie. Le coût métabolique de l’activité s’accroît donc.

Pourquoi courir pieds nus? 
Le kinésiologue Daniel Riou, animateur du blogue Course à pied, estime que la conclusion de cette étude est surtout pertinente pour ceux qui cherchent le moyen de courir plus vite. Or, courir pieds nus servirait avant tout à améliorer sa technique. «Pieds nus, on a une mécanique plus protectrice, explique-t-il. Tandis qu’avec un pied mieux protégé, le corps se laisse aller, devient moins protecteur envers ses articulations, et se permet donc d’être plus efficace.» Selon Daniel Riou, la course pieds nus resterait donc un bon complément afin de renforcer les muscles du pied.

«La majorité des coureurs de tous les jours attaquent le sol avec le talon, alors que la bonne façon, c’est avec l’avant du pied, ajoute François Prince, professeur aux départements de kinésiologie et de chirurgie de l’Université de Montréal. Courir pieds nus peut vous aider à modifier votre technique, car si vous attaquez avec le talon, vous allez vous faire mal.»

Pour autant, assurez-vous d’y aller pas à pas. «Graduellement, sur six mois par exemple, vous pouvez enlever vos chaussures en fin d’entraînement et faire quelques tours de piste nu-pieds en rapetissant les foulées et en prenant soin d’attaquer avec l’avant du pied», explique François Prince. Et gare aux risques de blessure: la piste est bien sûr plus appropriée pour courir nu-pieds.

Pour en savoir plus
L’étude de l’Université du Colorado (en anglais seulement), publiée dans la revue Medicine & Science in Sports & Exercise
Sommes-nous faits pour courir pieds nus?, sur le site du magazine Sciences et Avenir 

À lire
Courir sans chaussures, juin 2011.

Wikio

About EdR

Tant que les lions n’auront pas leurs propres historiens, les histoires de chasse continueront de glorifier le chasseur. (proverbe africain)

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s