28-08-2012
L’excès de graisse abdominale chez des sujets de poids normal peut entraîner un risque accru de maladies cardio-vasculaires, selon une nouvelle étude américaine.
Ce risque serait même plus élevé que chez les personnes obèses. Ces résultats viennent contredire l’idée très répandue selon laquelle les maladies cardiovasculaires toucheraient surtout les personnes en surpoids et obèses.
Pour leur étude, les chercheurs de la Mayo Clinic de Rochester (Minnesota) ont examiné l’indice de masse corporelle (IMC) et le rapport taille-hanches de près de 13.000 sujets âgés de 18 ans et plus, représentatifs de la population américaine.
Après quatorze années d’étude, les chercheurs sont arrivés à la conclusion que le risque de maladie cardiovasculaire était 2,75 fois plus important chez les personnes de poids normal disposant d’un fort rapport taille-hanches, que chez les personnes à l’IMC et au rapport taille-hanche dans la norme.
Des recherches précédentes avaient déjà montré que l’obésité abdominale était mauvaise, mais la nouveauté de cette recherche est que la manière dont sont distribuées les graisses est aussi très importante, même chez les personnes de poids normal“, a expliqué Francisco Lopez-Jimenez, cardiologue auprès de la Mayo Clinic.
Ces résultats ont été présentés cette semaine, lors du congrès de l’European Society of Cardiology, à Munich.

About EdR

Tant que les lions n’auront pas leurs propres historiens, les histoires de chasse continueront de glorifier le chasseur. (proverbe africain)

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s